L'histoire de la formation

La formation Diplômante Webmaster du lycée post-bac Saliège est l'une des toutes premières formant au métier de webmaster et reconnue officiellement par l'Etat en France. En effet, la formation est aujourd'hui sanctionnée par un Titre Diplômant de Niveau III, conféré par le Ministère du Travail. La première promotion a été constituée à la rentrée 1999 grâce à l'impulsion de Christophe Alcantara. Depuis, le projet pédagogique a su se renouveler avec succès puisque seize promotions de webmaster ont fait suite à la première. Au départ, cette initiative proposée par Saliège a été soutenue par le rectorat de Toulouse comme expérience pilote. Le métier émergent de webmaster, ainsi que le contenu de la formation et ses pratiques pédagogiques, ont évolué en parallèle de l'essor rapide d'Internet. La pérennité de la formation est assurée par la reconnaissance du titre de Webmestre et son inscription au registre national de certification professionnelle, publiée au journal officiel le 5 Mars 2006 pour une durée de 5 ans. Le titre a été reconduit successivement comme en atteste la dernière publication au JO en date du 18 décembre 2016. Le rayonnement de cette formation dépasse à présent largement le cadre du tissu économique local avec des entreprises partenaires sur l'ensemble du territoire et un taux d'insertion professionnelle de plus de 80% depuis sa création !

histoire la formation webmaster
histoire du Lycée Saliège

Le lycée Saliège

Le Lycée Saliège est né de la volonté de la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique et des six Lycées toulousains, Saint Joseph, Le Caousou, Montalembert, Notre-Dame des Champs, Emilie de Rodat, Sainte-Marie de Nevers de mettre en commun leurs compétences en créant un établissement post-baccalauréat, réunissant Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles et Sections de Techniciens Supérieurs. Le Conseil Régional de Midi-Pyrénées a participé à la construction des bâtiments pédagogiques dont la première pierre a été posée par le Président Marc Censi, en janvier 1990. L’établissement porte le nom du Cardinal Saliège. Compagnon de la Libération, médaillé de la Résistance, le Cardinal Saliège restera une des grandes figures de la résistance à l’occupant durant la Seconde Guerre mondiale, une des grandes figures aussi de l’histoire religieuse de Toulouse qu’il va marquer de sa personnalité pendant un quart de siècle.