SPÉCIFICITÉS FONDATRICES DE L’ÉCONOMIE NUMÉRIQUE TOULOUSAINE

Toulouse est une ville dynamique, appelée à juste titre capitale européenne de l’aéronautique. Ce pôle technologique se démarque des autres villes par la performance de son économie numérique. Initialement impulsée par le spatial et l’aéronautique, l’économie numérique est devenue un secteur d’activité à part entière boosté par la recherche. Le numérique s’illustre de plus en plus dans des domaines innovants tels que l'Internet des Objets, les systèmes autonomes, la santé, les industries créatives et le retail. Des plateformes et des applications sont développées pour venir en appui à différents secteurs.

Une analyse de l’écosystème toulousain peut être un indicateur de la raison de la réussite du numérique dans la ville rose.

Une impulsion grâce à l’aéronautique et au spatial

Historiquement, le développement de l’activité numérique à Toulouse est étroitement lié à l’aéronautique. Comme l’explique Jean-Pierre Bayol, ancien directeur général du Cluster DigitalPlace « la filière (numérique) toulousaine s’est développée grâce aux savoir-faire de l’aéronautique et du spatial dans les systèmes embarqués et en raison de la présence d’anciens acteurs de l’industrie électronique tels que Freescale ou Motorola »*(1).

L’exemple le plus édifiant est l’implication d’Airbus dans le développement de l’économie numérique. En effet, le géant de l’aéronautique encourage l’innovation et accompagne les start-ups toulousaines. En mars 2015, l’entreprise lance, à Toulouse, Airbus Bizlab qui se veut un accélérateur d’innovation pour booster les start-ups.
Mais le développement de l’activité ne se limite pas à l’apport du spatial. La quatrième ville de France regorge de matière grise, ce qui est un atout de taille pour le numérique toulousain.

Toulouse numérique

La rencontre entre la recherche et les entreprises

Dans un article*(2), France3 Région fait état d’un « boom des écoles de code à Toulouse ». Cette explosion des écoles du web n’est pas anodine. En effet, le développement de l’activité numérique à Toulouse est en grande partie possible grâce à la présence, sur le territoire local, de pôles de recherche universitaires et d’écoles d’ingénieurs
Le numérique est plus que jamais d’actualité. Ce thème est par conséquent exploré par les chercheurs. Des thèses sur le sujet se multiplient, et avec elles, le développement des champs d’applications, des théories et des algorithmes. Les entreprises innovantes locales interviennent à ce niveau pour accompagner la réalisation et la mise en application des recherches. A titre d’exemple, l’édition 2016 de l’Innovation IT Days organisée par DigitalPlace a accueilli plus d’une centaine de chercheurs en plus des start-ups et visiteurs. Le président du cluster, Daniel Benchimol décrit la rencontre ainsi : « sur ce salon, on a des innovations très technologiques qui sont développées dans les lab des entreprises, ou dans les labos de recherches… de là, naissent éventuellement des mises sur le marché, du business, etc.»*(3)
Cette convergence contribue au rayonnement international de Toulouse en tant que laboratoire du numérique. Grace à cette image positive, des entreprises du numériques sont sollicitées par d’autres secteurs d’activité.

Le numérique toulousain au service d’une multitude de domaines innovants

Toulouse bénéficie assurément du terreau fertile du domaine de la recherche et développement (R&D). Pour preuve, la métropole est classée première en effort de R&D en France. C’est ainsi que les acteurs du numérique confortent leur place de leader dans différents secteurs de l’activité
A l’heure des objets connectés, les start-ups toulousaines se sont lancées dans le développement de systèmes embarqués, des systèmes autonomes et de l’internet des objets. Les systèmes embarqués sont beaucoup utilisés dans l’aéronautique pour gérer de façon autonome certains systèmes et logiciels tels que les calculateurs de bord. D’autres entreprises se positionnent sur le développement de solutions dédiées à la santé ou encore les industries créatives et le retail
Le développement local du numérique se fait en synergie avec d’autres activités. Mais il est important de remettre ce succès dans son contexte, c’est-à-dire dans un environnement d’accompagnement des collectivités locales.

L’implication de Toulouse Métropole

On ne peut parler de l’écosystème de l’économie numérique à Toulouse sans évoquer la participation primordiale de Toulouse Métropole. Labellisée French Tech depuis deux ans, la ville se veut investie dans la vie numérique. Elle encourage et accompagne l’innovation à travers des programme comme « Smart-City – Ville Intelligente », ou encore l’Open Data Toulouse Métropole plus tourné vers le service public. Le délégué municipal en charge du Numérique et de l’Innovation, Bertrand Serp fait état de « la volonté de la Métropole de favoriser une dynamique publique et privée » dans le but de développer l’emploi, entre autres. Par ailleurs, la municipalité est présente aux côtés d’acteurs majeurs tels que DigitalPlace ou encore La Mêlée Numérique
Il est important de mentionner que Toulouse est la ville française accueillant le plus de start-ups derrière Paris . Peut-être que cela constitue un maillon fort de plus de l’écosystème de l’économie numérique toulousaine.

Lire la suite de la newsletter : DigitalPlace : Acteur majeur du numérique toulousain

Sources :