Les possibilités offertes par Internet pour communiquer ont considérablement évolués. La publication de contenu sur le web est aujourd’hui accessible à tout le monde avec le web social et le web 2.0. Les marques cherchent chaque jour de nouveaux moyens pour communiquer efficacement. Alors quels sont les secrets d’une bonne communication et qui en sont les véritables acteurs ?

Aujourd’hui les marques ne cessent de réfléchir à de nouvelles stratégies de communication pour être visibles sur la toile, apparaître comme étant les meilleures dans leurs domaines, faire parler d’elles… Mais quels sont réellement les outils et les usages à leurs disposition pour communiquer efficacement?

La communication pour une entreprise consiste avant tout à informer sur un service, un produit, un événement. Dans un deuxième temps cette communication aura pour but de conduire le futur client à acheter, à s’abonner, ou tout simplement à suivre la marque.

Le site Web :

Etre présent sur le web est devenu un véritable enjeu pour les entreprises. Internet permet d’être visible, peu importe où l’on se situe dans le monde. Aujourd’hui la concurrence ne se joue plus uniquement au niveau des produits et des services proposés, mais également au niveau de la visibilité. Si un potentiel client effectue des recherches sur le web, il doit pouvoir vous trouver, sinon il trouvera vos concurrents. L’enjeu est de taille car depuis 2005, un Français sur quatre achète en ligne, selon Médiamétrie. Peu importe la taille d’une entreprise, Internet est aujourd’hui un moyen de communication incontournable, rapide et accessible 24h sur 24h.

Les applications mobiles :

Les applications mobiles sont devenues des vecteurs de communication incontournables pour les professionnels. En effet, on comptait, en France, près de 30,4 millions de mobinautes (chiffre MMAF – Mobile Marketing Association France) en 2014. Ce chiffre représente près de 60% des français. Par rapport aux sites web, une application mobile assure une meilleure ergonomie d’utilisation. Elle permet donc de consulter du contenu avec un format optimisé. De plus, elle est plus facile à trouver qu’un site web, elle permet le développement d’options toujours plus pratiques (géo-localisation, réservation, appel direct…) et enfin elle augmente l’image et la notoriété de l’entreprise.

Le blog :

Initialement, les blogs étaient des journaux personnels où l’on publiait des articles. Toutefois, les choses tendent à changer. En fort développement ces dernières années, les marques commencent elles aussi à y voir un intérêt. C’est un atout considérable pour une entreprise grâce à son pouvoir humanisant. En effet, contrairement au site web, le blog permet d’apporter des informations moins publicitaires et à forte valeur ajoutée. Il permet aux internautes de se sentir plus proche des entreprises, partager les mêmes centres d’intérêts. A la différence d’un site web, le blog est un espace d’expression bien plus informel et qui a pour vocation de faire de la communication indirecte sur une société. Le but premier est de positionner une entreprise comme expert dans son domaine, mais également de lui apporter de la visibilité en partageant avec les internautes, par exemple, sur la vie de l’entreprise.

La newsletter :

La newsletter est depuis plusieurs années une partie essentielle du marketing web, alors que certains annonçaient sa mort avec les réseaux sociaux, et ses avantages sont loin d’être négligeables. Rapidement, quelques chiffres pour vous permettre de mieux appréhender la newsletter :

• Selon 40% des professionnels du B2B, les retours marketing par email sont de haute qualité (http://www. softwareadvice.com/)

• 7 personnes sur 10 disent avoir utilisé un coupon ou rabais reçu par Newsletter (http://www.bluekangaroo. com/media/ChoozOn-Blue_ Kangaroo_Survey_on_Marketing_ Emails_August_2012.pdf)
• D’ici fin 2017, il est estimé que le nombre de comptes email sera de 4,9 milliards. (http://www.radicati.com/wp/wpcontent/uploads/2013/04/ Email-Statistics-Report-2013-2017-Executive-Summary.pdf)

• 91% des clients potentiels utilisent leur mail au moins une fois par jour (http://www.exacttarget.com/blog/91-of-consumersuse-email-atleast-daily/) Une newsletter simplifie la vie de ses lecteurs en sélectionnant les informations qu’il ne faut pas rater durant la semaine ou le mois. Elle peut également permettre à celle-ci de récolter des adresses e-mails afin de se constituer une base de données, ou de l’élargir. La newsletter donne l’image d’un site vivant et actif. Elle permet de partager l’actualité d’une entreprise mais aussi de mettre en avant ses besoins et ses recherches. Le contenu d’une newsletter est constitué de nombreux liens qui mènent vers les sites des entreprises et leurs contenus.

Les réseaux sociaux :

La communication entre les marques et leurs utilisateurs n’a jamais été aussi présente, boostée par l’utilisation des réseaux sociaux. Avec près de 25 millions d’utilisateurs, rien qu’en France, qui consacrent entre 25 et 30% de leur temps à Internet, le succès des réseaux sociaux n’est plus à démontrer. Selon une étude Performic, 46 des 50 plus grand annonceurs Français sont présents sur Facebook via une Page, un Groupe ou une application. 70 y figurent de façon officielle tandis que 88% font l’objet de groupes créés par des fans. La présence sur les Réseaux Sociaux ramène des consommateurs. Selon MédiaMétrie, près d’un liker ou follower sur cinq consomme davantage depuis qu’il est informé de l’actualité via les réseaux sociaux. L’enjeu pour les marques est également leur réputation en ligne. Quand une marque n’est pas sur les réseaux sociaux, elle laisse parler d’elle sans pouvoir orienter le discours. Aujourd’hui, les enjeux d’e-réputation, de service client, ce sont sur les réseaux sociaux que les marques les gèrent.

Une communication à double sens

La communication n’est plus seulement réservée aux marques pour informer. Les utilisateurs ont progressivement détourné certains outils pour eux aussi communiquer, donner leur avis, échanger. Les réseaux sociaux regroupent aujourd’hui une communauté toujours plus grandissante, les marques en ont pris conscience et commencent à intégrer les internautes dans leur processus de communication.

Quand le client devient acteur de cette communication

Statistiques d’usage d’Internet en 2015 :

• 3,025 milliards d’internautes, soit 42% de la population.

• 2,060 milliards d’inscrits sur les réseaux sociaux, soit 68% des internautes.

http://www.blogdumoderateur.com

Avec le web 2.0, la parole est donnée aux utilisateurs. Ils ont la possibilité de partager du contenu (photos, vidéos) mais aussi de laisser des commentaires et de donner leur avis. Les réseaux sociaux facilitent la diffusion d’informations rapidement et permettent une communication à la fois simple et dynamique.
Les marques sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers ce nouveau mode de communication mais parfois de manière maladroite. Il est donc nécessaire de réfléchir à sa stratégie de communication afin de maîtriser cette communauté. En effet que l’on le veuille ou non les internautes font de plus en plus valoir leur liberté de pensée sur le web, alors certaines marques ont choisi de retourner cette nouvelle forme de communication en leur faveur.

De nouveaux acteurs pour communiquer

Les influenceurs sont de plus en plus recherchés par les marques. Ces leaders d’opinion très actifs sur le web sont de potentiels relais d’information vers une cible définie. Mais qui sont ces influenceurs
Ambassadeurs, ainsi qu’ égéries, blogueuse, portes paroles, youtubeurs, … ils sont de plus en plus nombreux à représenter des marques, parler de leurs produits, de leurs services, tout simplement à donner leur avis. Choisis par les marques pour les représenter, ils sont un véritable relais auprès d’une communauté, donnant ainsi du crédit à la marque. Car bien sûr, vous accorderez plus volontiers votre confiance à cette personne qui vous ressemble, qui a le même quotidien que vous, plutôt qu’au PDG d’une grande marque.

Son avis semblera plus authentique, car il s’agit bien de cela lorsqu’on vient sur les réseaux sociaux, nous sommes tous en quête d’authenticité.

Un influenceur est bien souvent pro-actif sur les médias sociaux (blogs, forums de discussions ou réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, Instagram) capable d’agir et d’animer une communauté. En partageant une information avec ses lecteurs, un influenceur peut ainsi générer une visibilité importante sur un contenu et amplifier sa réputation. L’intérêt pour les marques est alors de promouvoir un contenu sur les médias sociaux via un réseau déjà constitué par des influenceurs et ainsi de toucher une communauté qualifiée plus importante.


Pour bien choisir ce porte-parole, la marque a tout intérêt à choisir un expert ou un passionné dans un domaine qui s’accorde au sien. Et bien évidemment l’activité de son audience est un élément très important à prendre en compte : il comptabilise de nombreux followers / fans /lecteurs sur les différents réseaux et ses contenus sont beaucoup partagés, commentés, voire repartagés, créant ainsi des liens externes indispensables à toute bonne communication.

Ils sont parfois rémunérés pour cette forme de communication, mais bien souvent c’est un système de récompenses avec des produits. Leur réputation étant aussi en jeu, ils ne tiennent pas à se discréditer en vendant les mérites d’une marque s’ils ne sont pas d’accord. Beaucoup moins onéreuse, cette nouvelle forme de communication est donc aussi bien avantageuse pour les marques mais aussi pour les influenceurs.

Une entreprise aura donc tout intérêt à faire d’un de ces influenceurs un porte-parole de la marque qui inspire confiance à sa communauté et ainsi pourrait inciter ses lecteurs à acheter ou parler en bien d’un produit. Cependant, il existe un risque important pour l’entreprise, celui de ne plus maîtriser complètement ce qui se dit sur elle. Intégrer les influenceurs dans le processus de communication est un véritable atout pour les entreprises, lorsque celle-ci est bien maîtrisée.

Les nouvelles pratiques de communication