Dans un climat général optimiste, le numérique se porte bien. Que l’on regarde côté entreprise ou que l’on se place côté métier, le constat est encourageant. Avec des perspectives de recrutement accrues et une hausse des activités liées au digital, tous les indicateurs sont au vert.

secteurs qui recrutent

La transformation digitale des entreprises et l’évolution des métiers du web

Personne n’y échappe ou presque. Etre présent sur la toile est devenu incontournable pour les entreprises qui souhaitent maintenir et accélérer leurs activités, sans se voir dépassées par la situation.

Une bonne visibilité sur internet demande de nouvelles compétences à ces entreprises. Pour mener à bien cette digitalisation, nombre d’entre elles recrutent ou envisagent de recruter.

La liste des métiers est longue, en voici quelques-uns où la demande explose :  

Les développeurs sont aujourd’hui encore le poste le plus recherché avec 1 offre sur 3 les concernant. Suivis de près par les métiers liés à la gestion de données, la fameuse data tant convoitée pour pérenniser le business de son entreprise. On parle de Data Analyst, ou encore Data Scientist. Enfin, les métiers liés à la sécurité sont aussi dans les priorités des entreprises. Les Analystes Cyber, par exemple, pour protéger des cyberattaques ont le vent en poupe.

besoins-secteurs-activité

Les besoins dans différents secteurs d’activité

La plupart des secteurs sont impactés par cette transformation. Personne n’y échappe ou presque : les entreprises ont aujourd’hui la nécessité d’être visibles.

En 2019, pas moins de 50000 emplois sont à saisir dans le numérique. 

Les entreprises de service numériques (les ESN) arrivent en tête dans les recrutements de masse, notamment de jeunes diplômés. C’est le cas d’Alten, Capgemini, ou Orange, qui à elles trois prévoient 12000 embauches sur l’année.

A une autre échelle mais non négligeable, les start-ups ont des prévisions intéressantes dans le recrutement lié au numérique. Elles recrutent bien sûr des ingénieurs, mais se tournent aussi vers de jeunes diplômés, type bachelors, pour des raisons évidentes de coûts. L’idée étant de privilégier les compétences à l’expérience.

enjeux-recrutement-secteur-bancaire

Les enjeux du recrutement pour le secteur bancaire

La banque est certainement le secteur le plus concerné par cette transformation digitale. Les enjeux sont nombreux : 

– L’usage client est à prendre en compte, on parle alors de démarche user centric. Avec le développement des banques en ligne, les banques traditionnelles ont dû revoir leur copie, et s’adapter en matière de communication digitale. Améliorer le parcours client, simplifier les process, une révolution en marche qui nécessite l’emploi d’experts de la communication digitale. 

– L’émergence d’un nouveau concept, la Fintech. La combinaison entre finance et technologies fait naître des start-ups qui proposent divers services bancaires via des applications ou sites web. Une forme de concurrence qui oblige les banques à tenir compte des changements des usages clients.

– Les problématiques de sécurité sont au cœur des développements numériques du secteur bancaire. Le risque de faille lorsque l’on innove est grand. Créer de nouveaux process pour simplifier l’expérience utilisateur engendre des risques de faille. Une réflexion autour de la sécurisation, tant sur les biens des consommateurs que sur leurs données personnelles, demande forcément des moyens, donc des emplois à prévoir.

Les secteurs du digital qui recrutent