Le développement du digital a fait surgir de nouveaux modèles économiques. Ces modèles naissent généralement des innovations réalisées par des start-ups. De la même façon que les start-ups bousculent les entreprises traditionnelles, les modèles économiques du digital bousculent les modèles économiques traditionnels. 

1. Les principaux modèles économiques du digital

Dans le domaine du digital, les entreprises placent les besoins du client au centre de leur préoccupation. Cette adéquation avec lenvironnement du client fait la force de ces nouveaux modèles économiques. Toutefois, ils ne viennent pas remplacer les modèles existants, mais plutôt en complément. Les plus plébiscités de ces modèles ces dernières années sont les suivants

• Le modèle Freemium

Ce modèle est un mixte du modèle gratuit (Free) et du modèle payant (Premium). Le principe de ce modèle est dattirer un nombre important dutilisateurs à travers une offre gratuite et de convertir une partie de ceux-ci en utilisateurs payants. Ces derniers auront donc accès à des fonctionnalités plus pertinentes et absentes de loffre gratuite. Ce modèle est un excellent levier pour établir la notoriété et la popularité dun service et/ou produit.

Plusieurs plateformes fonctionnent sur ce modèle. On peut citer : LinkedIn, Spotify, Tinder, Prestashop

• Le modèle de l’abonnement

Avec ce modèle économique, lutilisateur paye pour laccès à un service et/ou produit et non pour sa possession. Contrairement à dautres modèles économiques du digital, ce modèle nest pas neuf (on pense au leasing automobile ou d’équipement industriel.) ; cependant, il a largement évolué ces dernières années. Ce modèle a lavantage de toujours proposer des services et/ou produits à jour et dans leur dernière version. Il est autant apprécié des utilisateurs (réduit le nombre dimpayés) que des entreprises (fidélise la clientèle.).

Ce modèle est utilisé par la presse en ligne et plusieurs plateformes digitales dont Netflix.

• Les modèles Data-Driven

Ces modèles sont axés sur les données : smart data. L’économie de la data croît à mesure que les entreprises comprennent comment tirer profit de la diversité des données quelles collectent. Grâce aux outils digitaux, ce modèle permet aux entreprises daméliorer leur processus de prise de décisions, de mieux connaître leurs clients, de leur proposer des offres plus pertinentes, etc.

Les entreprises telles que Cryptek Labs (utilise les données pour analyser les expressions spontanées des clients) et Synomia (transforme des données en insights pour permettre des meilleures prises de décisions.) utilisent ce modèle.

• L’économique collaborative

L’économie collaborative est une économie de pair à pair. Elle est basée sur lorganisation des individus en communauté par lintermédiaire des plateformes digitales. Centré sur lutilisateur, un modèle économique collaboratif a lavantage de réduire les coûts des produits et/ou services. Ce modèle naît dune nouvelle façon de travailler, de sorganiser, dacheter et de vendre propre au domaine du web.

Les plateformes digitales telles que Blablacar et Airbnb utilisent ce modèle.

• Les modèles circulaires

Écologiques et vertueux, les modèles circulaires sont des modèles économiques basés sur lutilisation rationnelle des ressources. Ils répondent à la problématique de lobsolescence programmée des produits, permettent loptimisation des ressources devenant rares et jouent un rôle dans la gestion des produits et du recyclable.

La plateforme Back Market (vente de produits reconditionnés tels que smartphones, tablettes ou pc) utilise ce modèle. Pour éviter le gaspillage alimentaire, la plateforme digitale Jette Pas Partage utilise et favorise l’économie circulaire par la mise en relation des particuliers, des entreprises, des associations pour organiser des dons et collectes de produits non utilisés dont la date dexpiration approche.

2. Économie du digital et prix des logiciels

Il est paradoxal de constater, selon une étude de capiche.com, que les prix des logiciels ont augmenté de 62 % entre 2009 et 2019 alors que, pendant la même période, sont arrivés de multiples services gratuits (mails, appels vidéo). Les secteurs les plus impactés par cette augmentation sont les ressources humaines (259 %), le CRM (119 %) et le marketing (103 %).

Cependant, ces fluctuations de prix ne sont pas dues au hasard, mais sont la conséquence de l’émergence de nouvelles stratégies économiques. Certains acteurs privilégient la gratuité pour générer des souscriptions premium ou pour vendre du hardware alors que dautres estiment quun prix élevé est un gage de qualité. Tous ces modèles trouvent un succès parce quils répondent de façon pertinente aux besoins des consommateurs.

 

Les modèles économiques du digital naissent et évoluent par rapport à un besoin. Plus le digital prendra de lampleur plus ces modèles seront utilisés. Les entreprises traditionnelles ne doivent pas rester sur la touche car elles ont au contraire, tout à gagner à sinspirer de ces nouveaux modèles. Ce nest pas leur extinction quils annoncent, mais plutôt de nouvelles perspectives de développement.

 

 

Modèles économiques du digital : les fondamentaux