Digital Place : acteur majeur du numérique toulousain

Présentation

DigitalPlace a été créé en 2011 sous l'impulsion de l'Etat et de la Région Midi-Pyrénées, c'est un cluster (groupe d'entreprises situées dans une même région géographique et interdépendante) qui regroupe en 2016 plus de 200 entreprises adhérentes issues du monde du numérique.

DigitalPlace, acteur majeur du numérique toulousain

DigitalPlace a pour but de répondre à plusieurs problématiques des entreprises de la région : - Accompagner les acteurs du digital au sein de l'écosystème numérique régional et à l'international. - Fédérer et créer des synergies entre ces entreprises afin d'être plus fortes ensemble. - Animer l'écosystème numérique de la région. Preuve de son importance au sein de l'écosystème régional, DigitalPlace a été labellisé French Tech en 2015 et délivre donc le Pass French Tech dans la région toulousaine. Il permet aux jeunes startups à forte croissance d'accélérer leur évolution, en leur donnant accès de manière prioritaire à des services premium auprès des principaux acteurs de l'aide au développement économique. Véritable lieu d'échange pour ces entreprises, DigitalPlace a mis en place 4 commissions (Innovation, International, Financement et Cloud Computing) dans le but d'aider au mieux ses partenaires à se développer. Le rôle de ces commissions est multiple : elles ont pour but de donner une visibilité aux entreprises et projets innovants en les accompagnant, de référencer et promouvoir les acteurs et leurs offres vers un "label DigitalPlace du cloud". Ces commissions ont également pour but de préparer les entreprises à franchir les différentes étapes du développement hors de nos frontières. DigitalPlace propose également des solutions d'investissements grâce à ses nombreux partenaires financiers.

Le rôle de DigitalPlace dans l'ecosystème toulousain


Parmi toutes les entreprises ayant profité du soutien de DigitalPlace on peut notamment citer deux exemples : Start Track : l'application mobile au service de la condition physique Start Track qui est une application mobile a pour but l'accompagnement et l'encouragement à une pratique physique. Elle a ouvert son annexe toulousaine dans les locaux de DigitalPlace, profitant alors de tout son savoir-faire. Cette application permet d'optimiser son effort en mettant en relation sa condition physique, sa forme du moment et son état de santé

C'est à partir d'une technologie existante que Start Track a mis au point son application : "Nous avons imaginé un business model permettant de valoriser une technologie de pointe développée par le CNES pour le suivi des performances physiques des astronautes, explique Hugo Hurtado, président de Start Track, qu'il a cofondé en septembre 2015 avec Anaïs et Roxane Balor"(1). A travers cette application, l'entreprise cible principalement les "centres hospitaliers, les mutuelles, assurances et organismes de prévoyance afin d'apporter des solutions de prévention à leurs clients et adhérents"(2). C'est en travaillant aux côtés de professionnels de la santé que la jeune start'up s'est forgée une sérieuse réputation permettant de proposer un service le plus fiable possible. Start Track souhaite aussi se rapprocher des spécialistes des objets connectés afin de faire évoluer son concept. A l'horizon 2017, elle souhaite mettre sur le marché son application et l'adapter à certaines pathologies telles que les problèmes de surpoids ou le diabète.

Devatics au service du e-commerce : Forte de sa labélisation Pass French Tech, Devatics rejoint l'élite des entreprises françaises. Dans le cadre de sa participation au PASS FRENCH TECH, DigitalPlace se charge de sa promotion auprès de l'Ecosystème numérique en Occitanie. Créée en 2010, Devatics a développé un logiciel qui permet de personnifier les offres e-commerces en les adaptant aux comportements des internautes en "s'appuyant sur des algorithmes puissants et des règles éprouvées, un moteur de recherche met en avant le produit au bon client."(3) Son usage est dédié au e-commerce et a pour vocation d'optimiser sa performance commerciale. "Il cible le comportement des internautes pour guider et orienter leur expérience d'achat."(4) ) L'objectif de Devatics est d'augmenter les ventes des sites, lui faisant confiance, de 10 à 15%. A travers l'obtention du Pass French Tech, l'entreprise va pouvoir obtenir de l'aide de bon nombre de partenaires au niveau juridique, financier et international. Avec une croissance de +52% et d'un CA de 1.5M€, elle vise un CA de 2.5M€ en 2016.

Des perspectives de développement encore importantes

Pour 2017, DigitalPlace prévoit des axes de développement sur 5 secteurs à fort potentiel : l'industrie du futur, la FinTech, l'E-santé, les smarts grid et les bâtiments intelligents.

perspectives de DigitalPlace

Les enjeux économiques sont considérables. Le marché de la FinTech dont les investissements ont augmenté de plus de 750% entre 2014 et 2015, représentent 167 millions d'euros. Le potentiel du marché de l'E-santé est quant à lui estimé entre 2.2 et 3 milliards d'euros par an. L'économie du numérique est donc loin d'être arrivée à maturité et les perspectives d'évolution seront nombreuses et variées. L'écosystème numérique toulousain a de grandes ambitions et le marché a encore de beaux jours devant lui.

Lire la suite de la newsletter : Portrait de Pascal ARDOIN